Le 12 avril 2018, les maires d'Étrechet, de Saint-Maur et de Sassierges-Saint-Germain étaient présents dans les locaux du Pays Castelroussin Val de l'Indre pour signer la charte de la nouvelle opération « objectif zéro pesticide ».
Ainsi, ces communes bénéficieront d'un accompagnement dans la mise en place de la gestion différenciée de leurs espaces communaux pour la période 2018-2020. La gestion différenciée est une des alternatives à l'usage des pesticides. Elle permet de réduire les coûts d'entretien, de faciliter le travail des agents et est bénéfique au développement de la biodiversité.
Accompagnées par le CPIE Brenne-Berry et Indre Nature, ces communes vont expérimenter et mettre en place les pratiques de gestion les plus adaptées à leur territoire.

Cette nouvelle opération intervient plus d'un an après la publication au journal officiel de la loi Labbé. La charte d'engagement a donc été modifiée en conséquence, mais elle est aussi plus ambitieuse. En effet, le Pays souhaite encourager les communes à ne plus faire usage de produits chimiques au sein des espaces pouvant faire l'objet d'une dérogation à la loi Labbé comme les cimetières par exemple. De nombreux exemples partout en France, mais aussi dans l'Indre, montrent que cela est possible.
Les deux années à venir permettront à ces communes d'expérimenter de nouvelles techniques et de les pérenniser car c'est là tout l'enjeu du zéro pesticide.

Avec l'engagement de trois nouvelles communes, le Pays Castelroussin Val de l'Indre devient le second pays du département qui compte le plus de communes à s'être engagées dans une démarche de gestion différenciée de leurs espaces publics.

ozp 2018 
 Le maire de la commune d’Arthon (deuxième sur la photo en partant de la gauche), signataire de la charte zéro pesticide en 2016 et vice-président du Pays, a fait part de son expérience en matière de gestion différenciée dont les objectifs ont été rappelés par Indre Nature.